Arrête la clope!


Ce matin j'accueille Sébastien et Julien sur le bateau à l'aube. On échappe à la pluie de justesse, l'atmosphère est humide. C'est un moindre mal car l'eau stagne sur le bief depuis plusieurs semaines et il est tant qu'elle se renouvelle pour espérer enfin un peu d'activité de la part des gros Bass...


Nous n'avons que 4h de pêche devant nous. Il va falloir trouver rapidement les zones propices ainsi que les techniques qui séduiront nos partenaires de jeu, tout en gardant un oeil sur le chrono! Seb et Julien ne sont pas encore de snipers, il va falloir qu'ils s'adaptent vite car la pêche du Bass est grandement basée sur la précision du lancé, les poissons étant souvent à l'affût dans les zones très encombrées.


L'eau est assez claire, je leur monte des leurres durs afin de peigner vite fait/bien fait le premier mètre de la couche d'eau à la recherche de poissons en activité alimentaire.


Nous appercevons très vite des poissons qui suivent, ils attaquent mais très tardivement et à condition que la conduite du leurre soit irréprochable jusqu'au bateau.

Je les conseille à tour de rôle afin de paufiner l'animation et de déclencher les attaques le plus tôt possible.


Petits réglages, prise en main du matériel et le premier poisson (à la nageaoire caudale atypique) regagne rapidement le bateau, pas du très gros mais sur des cannes de puissance moyenne c'est un régal !


Julien devient rapidement très précis dans ses lancés mais rate et décroche un nombre incalculable de poissons, et de jolis en plus! Je partage sa frustration car il met tout en oeuvre sans être récompensé, les attaques éclair lui laissent peu de temps pour ferrer. Mais la persévérance finit toujours par payer, il prend enfin ses premiers bass!



Nous prendrons assez peu de photos pour épargner les manipulations aux autres poissons de même calibre, afin qu'il soient en forme pour passer l'hiver!


Nous attaquons une zone qui sent le gros poisson, mais cette fois c'est un brochet qui vient croquer le leurre à Seb en brisant le silence qui reignait! Julien manque un bass de plus de 40cm simultanément sur le même poste, ce qui aurait pu faire un superbe doublé!




C'est l'heure de la pause clope pour mes amis qui ont eu les nerfs tendus tant la réussite est moindre comparé au nombre d'attaques sur leurs leurres. Je mets l'ancre électrique sur un poste qu'ils viennent de pêcher, je tente ma chance car c'est une belle zone qui n'a rapporté que de petits sujets 5 min avant.


Je réussis mon lancé, le courant fait dériver mon leurre souple et je leur explique mes faits et gestes. Je sens quelqu'un qui tape à la porte! J'avais prévu et pris une canne avec un bas de ligne résistant la l'abrasion des obstacles, je ferre assez fort, j'extrais le poisson délicatement, c'est très lourd, je leur annonce un beau sujet. Julien me le rentre à l'épuisette comme si il avait fait ça toute sa vie!


" Ben alors, les gars, je vous avais dit que c'était pas bien de fumer! "


Le poisson est massif, comme on les aime, ça motive les troupes à bord!

Hélas les rafales de vent annoncées à la météo arrivent à l'heure prévue, la pêche devient impratiquable, il est temps de rentrer!


Le bilan correct avec une quinzaine de bass plus ou moins maillés, beaucoup de touches ratées, un brochet de sorti et un autre qui vole le stickbait à Seb qui cherchait les bass.



Une session courte mais riche en émotions pour mes amis qui reviendront à bord très prochainement à ma grande satisfaction!


Bonne pêche à tous et à bientôt!








Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags
Pas encore de mots-clés.
Follow Us
  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle